«

»

août 28 2014

Douleur au genou : Le syndrôme de l’essuie-glace !

Joli nom n’est ce pas?

Et pourtant, la douleur qu’il provoque au niveau extérieur du genou est particulièrement pénible.
Plusieurs de mes amis m’ont posé la question de savoir quoi faire en cas de douleur et cela m’a décidé à rédiger un petit article sur le sujet.
Je tiens à préciser que je vous partage mon expérience et ce qui a marché pour moi mais je ne suis absolument pas médecin et je n’ai absolument pas la prétention de généraliser.
Ce sont donc des conseils, du vécu, à prendre ou à laisser :)

Quand j’ai repris la course à pied, comme de nombreux coureurs débutants (j’ai l’impression), j’ai commencé à avoir des douleurs très fortes au bout de plusieurs minutes au niveau de l’extérieur du genou (comme si on me plantait une aiguille dans le genou).

D’où vient ce syndrôme?

Vous trouverez un peu partout des explications sur le net mais pour faire simple et imagé, nous souffrons dans ces cas là des mouvements répétés de notre tendon qui frotte au niveau de l’os vers le genou…

bandes KT

Voici en plusieurs étapes la façon dont je me suis débarrassée de cette douleur :

1) CHANGER DE BASKETS !

Ce que l’on ne sait pas forcément, c’est qu’une paire de baskets s’use même quand on ne s’en sert pas beaucoup. Il est très conseillé de changer ses baskets tous les ans. Si on pratique au moins 2 fois par semaine, j’ai tendance à penser qu’il faudrait changer tous les 6 mois.
Oui les baskets sont chères, encore plus maintenant que la course à pieds est devenue un effet de mode, mais il ne faut pas lésiner avec ça. C’est toutes nos articulations qui nous le feront ressentir.

Nous rédigerons très bientôt un article sur les baskets que nous utilisons mais très honnêtement, je pense que chaque personne doit décider seule des baskets qui lui correspondent, faire des essais en magasin et si le prix est trop élevé, s’orienter vers une chasse internet des bons plans (et il y en a, cela fera l’objet d’un autre article :))

2) COURIR SUR TERRAIN SOUPLE

Cela paraît évident mais pas toujours possible. En tout cas, éviter absolument les chocs à répétition sur le goudron dès que l’on peut !!

3) OPTER POUR DES SEMELLES

 

On trouve des semelles dans tous les magasins de sport pratiquement et on peut effectivement commencer avec des semelles universelles avec gel, etc….

Personnellement, comme la douleur ne disparaissait pas, je suis allée chez un médecin qui m’a prescrit des semelles orthopédiques. A partir de là, je suis allée chez un podologue qui a bien pu constater un léger oedème au niveau de mon genou et me faire des semelles sur mesure pour rééquilibre ma posture et prévenir les frottements du tendon.

Cela ne fait pas tout mais cela aide !

4) AJOUTER DES BANDES KT (bandes élasto)

Je vais faire la promotion d’une marque, non pas parce que c’est la meilleure (même si c’est possible) mais parce que je la connais !

Peu avant mon premier marathon, j’avais cette douleur et j’appréhendais énormément de ne pas pouvoir finir à cause de cela.
Miraculeusement, lors du running expo, je suis tombée sur un stand qui m’a fait découvrir les bandes KT (http://kt-sportsfrance.fr/kt-tape).

On trouve des vidéos sur youtube sur la façon d’installer ces bandes et je vous laisse fouiller un peu si vous le souhaitez.
Personnellement, je les ai posées comme présenté sur cette vidéo:

 

En tout cas cette solution, en plus de tous les petits conseils précédents a été radicale !

J’ai fait ça pendant 6 mois et j’ai pu courir sans aucune douleur et je pense qu’aujourd’hui mon corps s’est habitué et je peux courir sans aucune douleur, sans semelle et sans bande :)

 

N’hésitez pas à nous écrire si vous avez besoin de précisions !

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>